Les 24 heures 4L – Dans la gadoue…

C’est sous un temps incertain que s’est annoncée la cinquième édition des 24 heures 4L à Montauban de Bretagne les 30 septembre et 1er octobre dernier.

OPTIMIS PLACEMENTS a renouvelé son partenariat avec l’équipe des DISCJANTÉS.

 

J’arrive vers midi et je remarque que le parking est déjà bien gras, cela promet !  L’accessoire indispensable aurait été les bottes en caoutchouc et je me fais déjà remarquer avec mes running boueuses  ! Le temps n’est pas avec nous et la course s’annonce difficile.

L’épreuve commence à se développer car il y a 24 voitures cette année, c’est 40% de plus que l’année dernière !

Optimis Placements 24 heures 4L 01La stratégie de notre équipe est de partir doucement pour éviter les chocs, compte tenu de la piste très glissante. 11ème après une heure de course, nous remontons doucement mais sûrement , la piste devenant plus praticable.

Pour le moment, tout se passe bien  pour  la voiture N° 7  qui tourne à plein régime et n’a crevé qu’une seule fois quand survient une  bruine bretonne qui s’installe à partir de 18h,

Les arrêts au stand sont plus fréquents que les années précédentes étant donné la difficulté de la piste et le bolide plus difficile à maitriser. Les relais se font toutes les heures  plutôt que sur les 90 mn habituelles.

Les meilleurs tours se font 10 secondes moins vite que l’année dernière, compensés par des arrêts efficaces de 4 à 5 minutes maximum pour changer de pilote, et faire le plein.

A la tombée de la nuit, nous remontons à la cinquième place et la pluie a cessé,

Avant minuit nous atteignons le podium, et les arrêts sont préventifs et sans bobos. C’est vrai que cette année, la voiture a été bien préparée et cela se ressent, bravo à tout le staff technique !

Optimis Placements 24 heures 4L 04Les intempéries reviennent de plus belle, après minuit et un arrêt préventif plus long est fait pour pouvoir tenir  toute la nuit.

Malheureusement, de retour sur la piste, la pluie redouble et beaucoup de voitures s’embourbent et de nombreux chocs entrainent les dépanneuses trop régulièrement,  c’est l’arrêt provisoire de la course à 1h30 et jusqu’au lever du jour.

Le dimanche vers 10h, une tentative de reprise est faite mais le constat est là, les 4L peinent à rouler et la fin de la course est annoncée. La remise des prix est avancée à 11H malgré tout dans la bonne humeur générale.

 

Optimis Placements 24 heures 4LNous finissons quatrième, au pied du podium comme il y a 3 ans. Sans ce dernier arrêt plus  tactique que nécessaire, le podium était à notre portée… Un brin déçu mais fier d’avoir terminé 4ème sur 24 participants cette année.

 

Optimis Placements 24 heures 4L 03

 

Félicitations à nos pilotes Fabien, Kevin, Julien et Jean-Patrick qui s’en sont très bien sortis, le staff technique et toute l’intendance qui a œuvré derrière le stand efficacement, durant tout ce week-end.

 

OPTIMIS PLACEMENTS renouvellera son engagement l’année prochaine avec une voiture déjà bien préparée qui confirmera l’année prochaine son vrai potentiel  pendant 24 heures !

Comme pour  la gestion ou la création d’un patrimoine, il faut savoir s’adapter aux conditions de la route ou d’un marché, se donner les moyens pour appliquer une ligne de conduite pour l’avenir et persévérer pour atteindre ses objectifs.

 

Patrick JULIEN

Conseiller en investissements financiers NANTES et RENNES

Dirigeant d’OPTIMIS PLACEMENTS

 

2016 © OPTIMIS PLACEMENTS Mentions Légales